Of course, it's difficult to act naturally at first, but affecting a completely different personality from the beginning is immature and misleading. It's a great way to get to know about the things that matter to him and what he was like when he was a child. Where you want to live. Don't use a selfie as your profile photo! Aim to be polite and respectful of the other person, showing that you're keen to get to know him or her better. This ties in with 1. Smiling, being friendly and staying on top of personal health and hygiene is all you need to always be prepared to pick up men. Tell her she looks beautiful, lovely, gorgeous, or compliment her hair, her eyes, her lips or her outfit. Just give him/her space for a week or so. And get a real dialogue going. Well, the principle works here too. However, overdoing the flirting can become annoying, especially for those who find flirting a little too intrusive or needy. Get real - and get real early. Find a way to return anything of your partner's that you may have. If not, it's time to find your inner bone, and the place to start is to know what makes you laugh. Shorten that dress - Dressing homely make work for the church boys in your community but a real Bad boys want a women that he can show off to his friends and in public as eye candy. It's love, not brain surgery. A shared career path can actually be really beneficial for some couples and does mean that you're ideal mates. This let's her know that you are interested in what she is saying. The serious nature of some online relationships can make it difficult to break up, but once you make up your mind, it can give you freedom to date other people and take part in other activities. How to Think of Stuff to Talk About with Your Boyfriend. On vacation. Get your props ready. A good way to open your body language is to lean on something. The prices depend from country to country but the experience is of a life time. Give deadpan responses to questions. Don't yell everything free online dating site you say at him, say I love you can you please maybe wash the dishes tonight?

revue incise, la nouvelle revue du studio-théâtre de vitry, septembre 2014

En septembre 2013, Daniel Jeanneteau et Juliette Wagman, directeurs du Studio-Théâtre de Vitry-sur-Seine, ont décidé de créer une revue, et de m’en confier la  conception. En voici quelques éléments : Lire la suite »

flamme éternelle, thomas hirschhorn, palais de tokyo, juin 2014

Je suis invitée à participer au projet Flamme éternelle de T. Hirschhorn. Il y sera probablement question de ruines (en ce qui concerne mon intervention). Ce sera au Palais de Tokyo, à Paris, du 25 avril au 23 juin 2014. J’interviendrai les vendredi 6, vendredi 13 et lundi 23 juin. “Flamme éternelle” sera ouverte tous les jours du 24 avril au 23 juin 2014 de midi à minuit sauf les mardis et exceptionnellement jeudi 1er mai. Lire la suite »

résidence à anis gras, arcueil et au studio théâtre de vitry, 2013

travaillant sur l’écriture d’un spectacle à venir – une installation théâtrale à partir de l’oeuvre et de la vie de walter benjamin -, je suis en résidence à anis gras à arcueil en février et mars 2013 et au studio théâtre de vitry-sur-seine en avril et juin 2013.

un entretien paru en 2013 dans la revue hongroise Carré de bois donne des éléments sur le travail en cours :

entretien carré de bois

anis gras, arcueil, 14-24 mars 2012

Lire la suite »

intervention pour olivia grandville à la cité internationale, 20 mars 2012

dans le cadre du spectacle d’olivia grandville, « une semaine d’art en avignon » : Lire la suite »

je commence en raison des événements mais ce n’est pas pour en parler, frasq, gentilly, 9 octobre 2011

présentation de maquette, je commence en raison des événements mais ce n’est pas pour en parler, dans le cadre de frasq, festival de performance en ile-de-france, le générateur de gentilly Lire la suite »

la mâchoire vous parle, maison de la poésie, paris, 26 mai 2011

performance à partir du poème « le bloc mommsen » de heiner müller

page du festival

article de première

Lire la suite »

résidence à berlin, 2011

diane scott lauréate 2011 de l’institut français  – villa médicis hors-les-murs – résidence au printemps 2011

résidence à anis gras, arcueil, 2011

en janvier et février 2011, diane scott travaille dans un atelier à anis gras à arcueil. elle y fabrique un photomontage nommé « théâtre populaire ». avec l’aide et la compagnie de agnès bourgeois et michel simonot, résidents à anis gras.

la mâchoire vous parle, nth8, lyon, 2010

la revue agôn organise une journée de rencontres sur l’utopie,  11 décembre 2010

aller sur la page du site